Témoignages

Avec seulement le recul de 3 mois de pratique hebdomadaire de gymnastique holistique (et deux samedi matin), je peux déjà  en mesurer les effets bénéfiques. Lors d’un premier rdv, Véronique a pris le temps  de me questionner et d’écouter avec  attention ma situation « douloureuse ». La prise en compte de mon état physique et la qualité de ce premier échange m’ont mise en confiance.

Dès le premier cours, la douceur des mouvements m’a permis d’avoir accès à cette pratique car quasiment rien ne m’était plus possible en terme de mobilité. La prise de conscience de chaque partie du corps, de l’impact des micros gestes et la détente ou le ressenti de tonus après une séance m’impressionnent. Le fait de tester jusqu’où aller et de s’autoriser des pauses me servent de « leçons » dans ma vie quotidienne !

Anne

Gymnastique holistique = Vivre sans souffrir

Pendant de longues années, j’étais active, sportive, je faisais tout par la force sans ménager mon corps.

Passé 55 ans, j’ai eu des sciatiques à répétition et après plusieurs expérimentations de méthodes douces sans résultat, j’ai essayé la gymnastique holistique. Difficile au début d’accepter de ressentir et non pas d’agir mais au bout de quelques mois, j’avais appris à respirer et j’avais mémorisé les 2 ou 3 mouvements qui m’ôtaient ma douleur du bas du dos. (Mouvement que je faisais chez moi dès que j’avais mal)

Pendant 20 ans de pratiques, j’ai appris à vivre sans douleur, c’est-à-dire à trouver, avec l’aide d’un professeur qualifié, le mouvement dont mon corps a besoin en vieillissant pour apprendre à marcher sans trébucher, pour contrôler mon équilibre, pour décrisper mes articulations, pour faire face à mes nouvelles maladies. Mon rhumatologue refuse de me croire quand  je dis que je n’ai pas mal et que je ne veux pas d’antalgiques….

C’est avec impatience et confiance, que j’attends ma séance hebdomadaire chez Véronique qui sait dans la confiance et avec professionnalisme être attentive à toutes, et proposer des mouvements adaptés pour notre bien -être.

Danielle

J’ai longtemps ignoré voire maltraité mon corps. L’essentiel était ailleurs, mes jambes me portaient, mes pieds avançaient… Je me levais prestement tous les jours prête à stimuler mon esprit pour nourrir de ma réflexion ceux à qui je devais transmettre les connaissances et le goût du travail.

Bien sûr, je me suis accommodée d’avertissements divers et variés. Les migraines du week-end, les douleurs dans l’épaule droite, les lumbagos fréquents, les fringales signes d’un manque de sommeil chronique…

Les sollicitations familiales étaient d’un autre ordre : donner du temps (le plus difficile pour moi), aider physiquement (normal, j’étais « jeune », ou considérée comme telle puisque j’avais 20 ans de moins). Là aussi, j’ai répondu, parfois au-delà du raisonnable parce que conditionnée dès l’enfance.

Les problèmes sérieux, ceux qui obligent à stopper l’activité (et encore pas totalement tant l’esprit refuse de plier!) sont apparus tardivement. J’étais libérée du travail, ou parce que j’en étais libérée ?

Les solutions premières ont été chirurgicales et médicamenteuses. Je me suis aussi demandé en quoi ces incidents de parcours pouvaient m’être utiles…

Bien sûr comme plusieurs fois depuis des années je me suis inscrite à un cours de gym, mais ça ronronnait, je n’y trouvais aucun bénéfice. Au moins je ne me démolissais pas. Pour avoir connu l’engouement de la période Gym Tonic, je sais de quoi je parle, en ce qui me concerne évidemment.

Et puis un été, dans le journal local j’ai lu un bref message proposant en substance d’apprendre à connaître son corps grâce à la gym holistique. On n’avait pas l’air de me vendre le miracle, à près de 75 ans, rien n’était peut-être perdu pourvu que je le veuille…

Et j’ai enfin découvert une pratique réfléchie respectueuse qui m’aide depuis quelques années à écouter les réactions de mon corps. Et ce n’est pas le plus facile, surtout quand on vous le demande dans l’instant. Au début surtout les sensations douloureuses me submergeaient le lendemain du cours. Pas un seul instant je n’ai pensé à arrêter, tant la démarche m’est apparue altruiste et sérieuse.

Aujourd’hui, je peux affirmer que j’y trouve un bénéfice et un plaisir en dépit des difficultés qu’il m’arrive de rencontrer. J’apprécie une pratique qui sait prendre son temps, qui par des mouvements en apparence minimalistes modifie progressivement mon état.

Tout n’est pas résolu, le terrain n’est pas neuf ! Mais je peux affirmer que mes douleurs lombaires ont disparu et que je ne prends plus d’antalgiques pour les calmer. Il est plus compliqué d’obéir aux protestations de mon organisme, cependant là aussi j’ai progressé.

Voilà, Véronique, un/mon témoignage. Libre à vous d’en faire ce que vous voudrez.

Au risque de gêner votre modestie, permettez-moi d’ajouter que votre « rigueur professionnelle » votre bienveillance, votre ouverture d’esprit et vos qualités pédagogiques (je sais de quoi je parle) y sont pour beaucoup.

Merci.

Jacqueline

Adepte de la gym holistique depuis quelques années. Cette pratique m’a permis de me reconnecter à mon corps. Tout en douceur elle me permet de détendre mes tensions de rééquilibrer mon corps.

C’est un vrai moment pour soi dans un cadre bienveillant et chaleureux.  Merci Véronique.

Amandie

La gymnastique holistique me permet de prendre conscience de mes déséquilibres au niveau postural et de les  rectifier à l’aide de mouvements parfois très petits mais toujours profonds et surtout efficaces. Cela demande une grande concentration car ces mouvements font  interagir respiration, muscles profonds, articulations,  le tout dans une conscience totale de son corps dans sa globalité.  J’ai aussi appris à utiliser ma respiration pour me décontracter.  Après chaque séance, je mesure toute la détente que cela m’a procurée, les douleurs ou tensions ayant disparues à chaque fois.

Dominique

La gymnastique holistique m’a permis de reprendre contact avec mes sensations et mon corps après ma grossesse et c’est maintenant un temps pour moi qui me fait du bien psychiquement et physiquement.

Sandrine

La gymnastique holistique m’a permis de découvrir un espace-temps novateur car prônant le calme, le ralenti et l’intériorisation de la perception. Avec des gestes pondérés, mesurés et précis, nous travaillons, sous les conseils d’une  enseignante attentive,  en profondeur ce que nous agitons d’habitude en surface et sans bienveillance à notre égard. Cette pratique m’aide à prendre soin de moi avec une meilleure connaissance de mes sensations, de mes capacités et limites. Elle me parait idéale quand dans son parcours de vie, on a « besoin de refaire corps avec notre corps » comme c’est mon cas.

Laurence

La gymnastique holistique est un moment pour soi et pour s’occuper de soi. Combien il est bon de se sentir dans l’alignement de l’axe redressé de son propre corps et soutenu avec bienveillance par le sol, la tête dans les étoiles une fois la séance terminée l’espace d’un instant. Le bénéfice retiré reste essentiellement la diminution jusqu’à la disparition des douleurs qui nous envahissent parfois. Que du bonheur!

Marie

La gymnastique holistique m’apporte de la détente, du lâcher prise (du fait de devoir toujours se recentrer sur son corps), m’apprend à écouter mon Corps. Le rééquilibrage de l’ensemble du corps aboutit à effacer des tensions, et même des maux. Tout cela dans une ambiance sereine et conviviale.

Amandie

La gymnastique holistique est respectueuse de notre état de santé et de notre condition physique ponctuelle. Par la pratique rigoureuse de petits mouvements néanmoins très efficaces, elle nous aide à diminuer nos tensions, à retrouver l’équilibre du corps et la sérénité de l’esprit. En très peu de temps, elle m’est devenue nécessaire. Merci Véronique

Jacqueline

Besoin de Douceur et de Respect pour mon corps souvent bousculé, j’ai trouvé tout cela dans la Pratique de la gymnastique holistique, et petit à petit je retrouve la liberté dans mes mouvements que je sentais se gripper de plus en plus. C’est tout simplement merveilleux!…

Marie

Pour moi, ce sont des petits mouvements qui m’apportent beaucoup, pour prendre conscience des tensions révélées là et là, et relâchées ensuite.

Régine

La gymnastique holistique est une méthode tellement douce, les mouvements pratiqués sont tellement subtils qu’à la première séance j’avais l’impression de ne rien faire ! Grossière erreur ! Au fil des séances, je me suis rendue compte de modifications dans ma manière de me tenir et de marcher.

Véronique m’a permis de prendre conscience de mon corps, de me le réapproprier. Maintenant que j’en suis consciente, il me reste à l’apprivoiser pour mieux me soulager. Je vais continuer à y travailler. Je sais que je peux compter sur Véronique pour y arriver !

Muriel

Je pratique la gymnastique holistique depuis 1 an et demi 1 fois par semaine et c’est très bénéfique pour moi. Elle me fait beaucoup de bien dans le domaine de la relaxation. Etant de nature anxieuse et angoissée, la gymnastique holistique m’a aidée à me détendre et à me sentir beaucoup mieux dans mon corps et mon esprit. Je suis beaucoup plus détendue depuis que je la pratique et ça m’aide dans la vie de tous les jours. De plus, grâce aux différents mouvements lents et en profondeur que nous faisons, j’ai appris à ressentir les bienfaits sur l’ensemble du corps tout entier. Pour moi, la gymnastique holistique est une très bonne méthode naturelle pour bien se détendre tout en faisant travailler son corps en profondeur.

Hélène

Merci Véronique pour tes cours de gym que je pratique depuis plus d’un an maintenant. Que ce soit pour m’aider pendant la grossesse, après l’accouchement ou tout simplement quand je ressors toute courbaturée et endolorie d’un gros week-end sportif, tes cours de gym m’ont apporté un équilibre musculaire et une meilleure connaissance de mon corps. Plus moyen de m’en passer maintenant!

Elisabeth

Je te remercie, Véronique, pour cette année de gym holistique dans ta nouvelle salle. Ton accueil est toujours chaleureux et tes cours sont un bienfait pour nos corps malmenés par le stress, la vie à 100 à l’heure, les soucis, la maladie aussi parfois.

J’aime beaucoup le calme de tes séances ; tous les micro-mouvements que tu nous proposes nous aident à écouter notre corps, à le respecter et à lui découvrir des possibilités insoupçonnées. Chacun va à son rythme, il n’y a pas de rendement ni résultat à obtenir à tout prix. Pas de compétition ni avec les autres ni avec soi-même. Quel bienfait! On ressent toujours des séances plus détendu qu’on est arrivé, les tensions et tiraillements ont disparu ; en un mot, on se sent ré-aligné.

Marie

C’est la curiosité qui m’a conduite vers la gym holistique il y a une trentaine d’années. Depuis elle fait partie de mon quotidien. Particulièrement impliquée dans l’aide aux autres, je ne mesurais pas mes tensions, le stress accumulé et l’importance de prendre soin de moi. L’exploration du mouvement sans modèle, guidée seulement oralement, me convient : je me sens respectée dans ce que je suis et parallèlement j’ai appris à me respecter dans mes limites et mes possibilités. La gym holistique m’apporte un éveil corporel ainsi qu’une ouverture d’esprit. Au fil du temps, mon corps se transforme, je me structure. Je découvre par mon corps le monde des possibles, que rien n’est figé.

Anne-Marie

Au bout de quelques séances, je réussissais à m’allonger sur le dos SANS coussin sous la tête. Au bout de quelques mois de pratique, je me tiens assise droite, même sur 1 chaise, sans souffrir. J’ai retrouvé mon cœur d’enfant, l’envie de faire le clown et de bouger, j’ose même le faire quand ce n’est pas de circonstance ! La gymnastique holistique m’a aussi aidée à arrêter de fumer. Enfin, je suis moins inhibée physiquement.

Agathe