A Jackie Labadens, praticienne et formatrice GH (1949 - 2020)

Jackie a été l'une des rencontres les plus marquantes et structurantes de la vie de nombreuses personnes et restera dans la mémoire de beaucoup. Pour ma part, elle m'a permis réellement de renaître à la vie et de trouver un autre chemin plus lumineux, plus harmonieux, plus riche. Je lui en suis infiniment reconnaissante.
Grâce à elle, j'ai appris à prendre soin de moi et des autres, avec un maître-mot : la recherche de l'autonomie et de l'harmonie. Sans elle je ne serais pas ce que je suis aujourd'hui ni ce que je serai demain. 
Nos 2 caractères bien trempés se sont parfois affrontés mais je suis très fière d'avoir été son élève et son disciple pendant près de 25 ans, et d'avoir eu le privilège de bénéficier de ses enseignements de très haute qualité qui m'ont amenée jusqu'à ma certification en gymnastique holistique. Je suis riche de tout ce qu'elle m'a offert et que j'ai pu acquérir grâce à elle jusqu'ici. "Trouver les endroits de passage pour contourner la douleur", "observer ailleurs que là où se fait le mouvement". Ces recommandations sont valables pendant toute mobilisation du corps et si judicieuses dans chaque moment de la vie !
Nous avons été ensemble les témoins d'inattendus possibles révélés grâce à la gymnastique holistique. Chacun de ses élèves peut probablement en témoigner pour soi-même. Parce que c'est cela, la gymnastique holistique : un "agitateur de possibles" à découvrir, des révélations à accueillir sans jugement, des marches à franchir pas à pas pour restaurer son corps en développant la confiance en soi, la tolérance, la persévérance. Et tout cela contribue collectivement à développer un monde meilleur.
Dans un contexte sanitaire compliqué et stressant (covid19), il est quand même bon de penser que nous avons chacun en nous les capacités pour prendre soin de nous. Et même si un jour la vie s'arrête, la qualité du chemin avant d'y arriver est si importante !
Véronique Cailhol